L’incarnation de la Lumière dans l’homme se fait par l’Archange Ouriel

- Catégories : Default

Si on lit la Bible ainsi que les textes sacrés de tous les peuples, on constatera que depuis l’aube des temps il y a toujours eu des êtres qui ont été enseignés et bénis par des anges, des archanges, des dieux.

Ces êtres étaient les esséniens dans tous les peuples. On peut penser à Enoch, à Moïse, à un grand nombre de prophètes d’Israël, mais également aux premiers chrétiens, Jésus est né suite à l’annonciation de l’Archange Gabriel, mais aussi aux grecs, aux égyptiens, et à tous les peuples. Etre un essénien, c’est communier, c’est vivre en compagnie d’un monde subtil supérieur. Nous ne pouvons que nous réjouir car l’Archange Ouriel est dans l'alliance avec les Esséniens dans son temple et ainsi la tradition est maintenue vivante et continue à être portée sur la terre pour le bien de tous les êtres.

menhir

La qualité intérieure qu’il faut développer dans la vie pour s’approcher de la terre de lumière est celle de la pierre dressée et posée sur le sol. L’homme doit être une pierre consacrée, une pierre qui pense, qui parle, qui agit en communion avec la lumière, mais qui est stable, solide, ancrée dans la Mère et unie au Père.

L’arbre de vie, la montagne de Dieu sont d’autres hiéroglyphes qui incarnent cette idée de l’homme uni à son Père et sa Mère et qui se tient dans la créativité magique pour féconder le monde extérieur de la semence de la conscience supérieure.

La pierre dressée et consacrée, l’arbre de vie, la montagne de Dieu rayonnent ce qu’ils sont dans leur essence et de l’homme aussi doit émaner la profondeur et la stabilité.

La terre qui nous porte nous révèle l’importance d’être stable et clair afin de marcher sur elle avec assurance et détermination, mais aussi d’être clair dans l’esprit et donc d’être relié à la plus haute conscience afin de savoir exactement où l’on va dans la vie.

Le grand Esprit de la Lumière

Pour les Esséniens, la Lumière est un esprit vivant, une intelligence, une conscience, un corps, une façon de vivre. La Lumière s'appelle “Ouriel”. Elle est une divinité, un Archange, une présence angélique, une incarnation à travers une lignée de Fils du Soleil. Tous les Pharaons se sont fait appeler “Fils du Soleil”.

Le soleil est la source de la Lumière. Il y a la lumière extérieure qui éclaire le monde des apparences et il y a la Lumière intérieure qui fait apparaître la royauté du Père Eternel et de ses Anges.

Ouriel est cette Lumière intérieure qui équilibre les mondes.

Cette Lumière vit à l'intérieur des hommes consacrés qui sont devenus des temples de la flamme de Michaël.

Les Esséniens vont vers le Fils de la flamme, allumer leur propre feu. Ils s'unissent ensuite dans la célébration des quatre Archanges de l'année pour finalement parvenir à la fête d'Ouriel et partager la Lumière angélique qui peut alors entrer dans le monde et y vivre. C'est aux hommes de s'unir pour décider en conscience de leur avenir, de leur futur corps.

Les Esséniens veulent vivre en conscience et en honorant la Lumière angélique.

Lumière dans la forêt

Vivre en Essénien

Toute la sagesse et l'art de vivre essénien sont fondés sur la connaissance et l'amour de la Lumière qui émane de la flamme de vie du Père.

Les Esséniens sont les véritables gardiens de la flamme dans le temple de la terre et de l'humanité. Ils ont le mérite d'avoir sauvegardé et conservé cette science de la Lumière à travers les siècles. A travers toutes les époques de l'humanité, ils sont apparus sous différentes formes et ont revêtu une multitude de noms mais toujours se sont mis au service de la flamme de l'Alliance et ont répandu sa Lumière.

Aujourd'hui, à travers la Ronde des Archanges, le phénix renaît de ses cendres et la sagesse essénienne apparaît dans toute sa splendeur. A travers les enseignements, les différentes pratiques méditatives, les chants, les danses, les rites et cérémonies sacrés, les initiations, les temples, les villages, les entreprises… c'est la Lumière qui est glorifiée et véhiculée.

Vivre en Essénien, c'est glorifier la Lumière vivante et angélique et lui donner un corps de manifestation dans le monde des hommes.

Oiseau de lumière

Qui est l’Archange Ouriel ?

“Ouriel” signifie “Lumière”. Mais pas la lumière abstraite, lointaine, inconsciente, mécanique, fausse. Non, “Ouriel” veut dire “la Lumière qui rayonne de l'homme qui a allumé la flamme du Père en lui et a été fidèle au commandement du Père et de la Mère”. Alors de lui rayonne la Lumière et la vie bénéfique.

L'homme est véritablement un homme, un Essénien, il peut dire : “Qui me voit, voit le Père.” Oui, qui me voit, voit le Père de la bonté, de l'amour, de la justice, de la sagesse... L'homme devient l'incarnation d'une Lumière supérieure.

Ouriel est la Lumière de l'homme qui a allumé en lui la flamme du Père à la source du feu. Non pas le feu des hommes mais le feu divin, sacré, éternel.

Ce feu, les Esséniens l'allument en conscience à la fête de l'Archange Michaël. Ensuite toute l'année, ils l'accompagnent à travers la célébration de la Ronde des Archanges pour parvenir au but : la célébration d'Ouriel, la victoire de la Lumière en l'homme qui peut alors se répandre sur toute la terre.

Ouriel est le Père de la vraie Lumière et l'âme vivante qui baigne, nourrit et porte la Nation Essénienne.

Les Esséniens sont portés par une âme commune qui est celle de la Lumière angélique du Père. Ils sont les serviteurs et les gardiens de cette âme, ses porteurs sur la terre. Les hommes qui ne sont pas initiés à la sagesse, à la culture, à la sensibilité essénienne ont du mal à comprendre une telle subtilité. Ils pensent que la Lumière est partout et s'offre à tous sans distinction.

Cela est vrai pour la lumière du soleil extérieur mais pas pour celle du soleil intérieur. La vie est en l'homme mais l'homme peut l'ignorer ou la faire grandir en beauté. Il peut aussi la conduire vers la laideur. Alors le soleil rencontrera la laideur car l'homme aura consacré la vie qui est en lui pour glorifier la laideur. Il ne l'aura pas fait exprès mais par ignorance, en se laissant porter par l'âme et la culture de son peuple et de son roi.

La Lumière d'Ouriel passe par les Maîtres car ils ont rendu conscientes et vivantes la flamme et la Lumière en eux. Ils ont fait se lever le soleil et sa Lumière illumine et vivifie le monde, non pas dans la laideur mais dans la splendeur et la beauté du Père.

 

Flamme au creux de la main

Le choix et le discernement entre la fausse et la vraie lumière

Les hommes ne vont pas naturellement vers l'Archange Ouriel parce qu'ils ne naissent pas dans une tradition de la Lumière.

La lumière et l'âme qui gouvernent le monde de l'homme sont celles de Lucifer, l'archange déchu de l'autre Lumière, celle des apparences trompeuses, celle du voleur de lumière.

Pour aller vers l'autre Lumière, il faut bien souvent être désillusionné. La lumière intérieure exige la conscience en éveil et la volonté.

Si depuis l'origine, les Esséniens ont bâti des temples, des loges, des lieux sacrés dans lesquels les Mystères de la Lumière pouvaient être célébrés et transmis, ce n'est pas un hasard. Ils ont voulu préserver la flamme mystérieusement apparue à l'intérieur de l'homme afin qu'elle ne s'éteigne pas. Ils ont compris qu’elle était le trésor, le précieux, la source de tout mais qu'elle était fragile car elle venait d'un autre monde. Pour qu'elle puisse apparaître sur la terre il lui fallait un lieu, un sanctuaire, une protection. Ce sanctuaire, c'était l'homme. Pour que l'homme puisse parvenir à cette perfection, il lui fallait remplir plusieurs conditions. Ainsi est née la science du feu et de l'illumination.

Ainsi le grand Archange Ouriel, l'un des visages éternels du Père a pu s'approcher des hommes consacrés qui sont devenus son corps sur la terre. Ces hommes ont été appelés “les Esséniens”.

Les autres ont donné un corps à la lumière de Lucifer, qui a alors fait apparaître la gloire de l'homme, mais pas celle du Père.

Garder la Lumière n'est pas le seul but des Esséniens ; ils veulent aussi la transmettre à ceux qui se sont rendus aptes à la recevoir et à la faire vivre. C'est pourquoi on parle d'une Tradition Essénienne et d'un chemin d'immortalité.

Temple Isis arc en ciel

L’Archange Ouriel permet d’acquérir le corps de lumière

Ouriel est l'Archange qui permet aux Esséniens d'acquérir leur Corps de Lumière.

Il est l'humanité de Lumière vivant autour du roi de la Lumière incarné. Dans la perfection, l'Archange Ouriel se révèle, se montre aux yeux des purs, des fidèles à travers l'apparition d'un Maître comme Jésus ou plus proche de nous comme Peter Deunov.

Le Christ en gloire est la victoire d'Ouriel dans la réalité du monde des hommes.

Oui, Ouriel est très proche de l'homme, de ses actes, de son quotidien. Il est la Lumière presque concrète qui émane de l'homme, anime sa vie et écrit sa destinée.

Les Archanges Michaël, Raphaël et Gabriel ont un aspect beaucoup plus subtil dans leurs relations avec les Esséniens.

Ouriel, lui, est très proche. Il aime l'homme qui fait vivre la Lumière en lui jusque dans ses actes, dans sa vie quotidienne, dans des oeuvres concrètes.

Ouriel est celui qui porte la pensée, la parole, l'acte de Lumière à travers l'organisme de l'homme, sa vie et l'âme du peuple auquel il appartient. Si l'homme n'est pas relié à Ouriel, alors il n'appartient pas à la vraie Lumière. C'est aussi simple que cela.

Bien sûr, il y a des nuances car il y a un chemin pour chacun.

Mais d'un autre point de vue, si tu allumes la flamme, tu es dans la lumière, et si tu ne l'allumes pas, tu es dans les ténèbres. Le reste est de la philosophie, de la justification, de la psychologie même “spirituelle”.

Ce qui protège de cette illusion, c'est le bon sens et le corps physique, la réalité de ses lois, la sagesse de la nature vivante.

Le monde spirituel est illusion et pour le traverser il faut un corps capable de capter la Lumière authentique et de la mettre en œuvre. Tels sont les secrets d'Ouriel et l'alliance des Esséniens avec lui.

Ouriel aime ce qui est concret et il demande à l'homme d'éveiller la véritable Lumière et non pas la croyance aveugle dans un monde spirituel trompeur.

 

En général les trois mondes -pensée, souffle d'âme, volonté créatrice- vivent d'une façon inconsciente et invisible dans l'homme. C'est une lumière éteinte car l'homme est aveuglé par la lumière du monde extérieur et il ne voit qu'elle.

Ouriel est celui qui fait apparaître ces trois mondes à travers l'acte conscient et agissant de l'homme : soit l'homme est un être de Lumière, soit il ne l'est pas car c'est le fruit de sa vie, le miroir de son quotidien qui le dit.

Pour s'approcher d'Ouriel, il faut avoir travaillé les trois autres Archanges et leur avoir fait un corps en soi. Ainsi Ouriel est le plus proche de l'homme, celui qui connaît le mieux l'homme et pourtant il est le plus lointain, le plus difficile à atteindre car pour s'approcher de lui, il faut être prêt.

Celui qui s'approche d’Ouriel est un Essénien, un prêtre, un mage, un Christ, un être qui maîtrise sa pensée, le souffle de sa vie et qui est déterminé à prendre sa vie en main.

Ouriel te montrera ce que tu es dans ton intégralité. Si tu es pur, il t'ouvrira la porte et te permettra de commencer le travail sur toi. Si tu n'es pas pur alors la porte demeurera fermée et tu resteras dans le monde de l'homme et dans ses illusions.

Ouriel est le principe supérieur, éternel et divin de l'homme.

Lorsqu'il s'approche de l'homme il fait apparaître à l'homme ce qu'il est.

Olivier Manitara

Extrait du livre : Entrez dans la Terre de lumière

Pour approfondir les enseignements et pratiques permettant de s'approcher de l'Archange Ouriel, ce livre est disponible ici :

En version papier :

https://boutique-essene.com/livres-et-ebooks/179-entrez-dans-la-terre-de-lumiere.html

En version ebook :

https://boutique-essene.com/e-books/180-entrez-dans-la-terre-de-lumiere-ebook.html

Entrez dans la terre de lumière

Tenture des 7 règles de l’Archange Ouriel

https://boutique-essene.com/-art/722-tenture-des-7-regles-de-larchange-ouriel.html

Tenture des 7 règles d'Ouriel

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Nouveau compte S'inscrire