Devenir un homme-Ange

person Posté par: Olivier Manitara list Dans: Sub Category 1 Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 235

Le thème des Anges est très largement abordé dans la littérature ésotérique actuelle. Il existe en effet une multitude de livres sur la manière d’appeler les Anges, de communiquer avec eux, de se lier à eux, mais ces approches restent en général centrées sur l’individu et ses besoins mortels – besoins qui n’ont rien à voir avec un monde supérieur impersonnel et immortel. La Tradition Primordiale – origine de toutes les traditions du monde – nous plonge, quant à elle, au cœur d’une réalité beaucoup plus vaste et d’une vision infiniment plus majestueuse : L’homme-Ange est le prochain pas dans l’évolution de l’humanité voulue par Dieu. Mais la civilisation actuelle prend-elle ce chemin ? Devenir un homme-Ange, c’est choisir en conscience de se mettre au service d’un monde de beauté et de grandeur pour faire vivre sur la terre, à travers soi, des vertus supérieures telles que l’amour, la sagesse, la douceur, le calme, l’harmonie... Et vous, quel chemin choisirez-vous ?

Il sera toujours très difficile de cerner ce qu’est véritablement l’homme sur la terre. La sagesse essénienne essaie de s’approcher de ces mystères de la façon la plus juste possible, en transmettant un enseignement précieux venant d’une intelligence supérieure afin d’orienter l’être humain vers une compréhension plus large du monde et de sa vie. L’homme est sur la terre pour y vivre des expériences de transformation, d’éveil et de guérison. Il doit se créer en permanence. Chaque jour est pour lui une œuvre à construire, un apprentissage à faire, une opportunité de prendre ce qui se présente sur son chemin pour le conduire vers la Lumière, l’ennoblissement… Il est un apprenti-sage. Quelle est sa véritable nature ? Quel est son rôle dans la création ? Il doit le découvrir. Quelle est sa véritable destinée ? Il doit la créer.

Aujourd’hui, la destinée de l’homme s’écrit par des mondes qui ne cherchent pas particulièrement à le conduire vers la sagesse et la beauté, mais plutôt à le dégrader et à l’asservir.

L’humanité est maintenant placée dans ce tournant majeur où l’homme peut, consciemment ou non, se donner entièrement à ces forces d’asservissement jusqu’à perdre son âme, oublier son origine divine, ou alors se tourner vers la dignité, la noblesse, et chercher à s’élever vers une dimension plus subtile de son être, à se transformer pour devenir le serviteur d’une intelligence plus lumineuse, une intelligence angélique.

Un Ange parle d'intelligence et sa parole est comme le soleil, elle éclaire tous les mondes et restaure l'harmonie. Michaël 136:13

 

Se mettre au service d’une vertu

 

L’enseignement de la tradition essénienne nous révèle ce chemin à parcourir pour que l’être humain puisse se tourner vers son âme et sa dimension sacrée jusqu’à devenir un réceptacle afin que l’intelligence du monde divin puisse se manifester sur la terre, prendre un corps à travers lui, toucher la matière, apporter ainsi une lumière à la terre et à tous les mondes qui la peuplent.

Cette mission d’intermédiaire éveillé entre le ciel et la terre, l’homme doit la découvrir et ensuite, s’efforcer de la rendre vivante et réelle. C’est ainsi qu’il peut devenir, au fil de sa transformation et de son travail intérieur, par une discipline et un art de vivre, un porteur d’harmonie, de guérison, d’équilibre, de grandeur d’âme, de douceur, de tempérance, de beauté…

Sous le regard de la tradition essénienne, ces vertus sont vivantes. Ce sont elles que l’on nomme les « Anges ». Ce sont elles que l’homme doit mettre au monde à travers ses actes, ses regards, ses pensées, ses sentiments, son comportement et sa vie quotidienne. S’il fait cela en conscience, en étant placé dans l’écriture magique et le cadre sacré de la Ronde des Archanges, il peut s’élever à une autre fréquence, devenir un véritable instrument d’un monde supérieur, un porteur d’Ange.

L’homme a seulement le choix du monde qu’il veut porter, manifester et servir dans sa vie. S’il s’éveille, il comprend qu’il est un outil, un instrument parfaitement ajusté pour servir une intelligence plus grande que lui. Il peut faire le choix d’être au service d’une intelligence sombre qui le dégrade et le conduit vers le bas, et ultimement vers la mort et le néant, ou encore de servir un monde sacré et beau, une intelligence divine, lumineuse, le monde des vertus, le monde des Anges. Il peut alors placer sa vie dans une écriture qui le conduira à devenir un homme-Ange. L’homme-Ange a renoncé à nourrir et à porter en lui ce qui s’oppose à l’Ange, ce qui n’est pas sa manifestation. Il doit donc faire un travail permanent sur lui-même afin de se libérer des contre-vertus qui ont jusqu’alors façonné son existence. Il doit écarter de lui consciemment, par une observation intérieure et une vigilance, les mondes de la colère, du doute, de la peur, de la convoitise, de l’avidité, du mécontentement, du jugement, de la jalousie…

 

Le chemin vers l’Ange

 

Devenir un homme-Ange, ce n’est pas nous envoler au-dessus de la terre avec des petites ailes magiques qui nous feront quitter la lourdeur du monde. Devenir un homme-Ange, c’est faire un choix conscient de s’engager sur le chemin de la transformation intérieure, parfois intégrale, jusqu’à servir dans la réalité de sa vie quotidienne les vertus angéliques venant d’un monde supérieur, leur donner un corps de manifestation pour toucher la terre et tous ses règnes.

Devenir un homme-Ange aujourd’hui, c’est s’éveiller et s’engager sur un chemin de grandeur et d’ennoblissement, c’est vouloir vibrer à une fréquence plus élevée afin que tous les êtres autour de nous soient touchés, guéris, libérés. L’humanité doit faire un choix, et si l’homme ne choisit pas de se transformer pour s’élever à la fréquence de l’Ange, il redescendra à la fréquence de l’homme-machine, sans âme, sans horizon ouvert devant lui.

Vouloir devenir un homme-Ange, c’est aussi et peut-être avant tout s’abandonner, cesser de se battre contre soi-même en voulant rester dans une illusion de contrôle de sa vie. Tout en s’orientant dans une direction claire et en faisant des choix déterminants, l’homme-Ange s’abandonne à l’intelligence de l’Ange, qui est supérieure à lui, il accepte de se dépouiller de lui-même, de s’en remettre à cette intelligence plus grande. Il accepte de laisser une partie de lui, illusoire, pour s’élever vers une autre dimension de son être, tout en gardant les pieds bien ancrés sur la terre et en agissant concrètement. C’est le grand défi de l’humanité actuelle.

S’éveiller pour sortir de soi n’est pas chose facile, mais comment ne pas chercher à comprendre sa véritable mission, à se libérer de ce qui enferme et dégrade et à faire de sa vie une œuvre, une offrande, un instrument pour le monde angélique ?

 

Offrir la guérison et la bénédiction

A tous les êtres

 

C’est un bonheur et une œuvre grande de servir le monde des Anges et de lui permettre de venir toucher la terre. C’est apporter une bénédiction et une guérison pour tous les êtres, c’est prendre la responsabilité de guider l’humanité vers le haut. C’est en se libérant soi-même que l’on peut rendre l’autre libre, c’est en parcourant un chemin d’ennoblissement que l’on peut offrir à d’autres de l’emprunter.

Il est sage de chercher à manifester la beauté d’un monde supérieur, il est grand de s’offrir comme un porteur de vertus afin que tous les êtres puissent en bénéficier. C’est le chemin que propose la tradition essénienne, guidée par son alliance avec le monde divin depuis l’origine des temps.

L’homme ne percera peut-être jamais entièrement le mystère de sa vie sur terre, mais il peut faire une offrande, chercher à atteindre les plus hauts sommets de son être, tendre vers l’élévation. L’homme peut accomplir pleinement chaque étape de son existence, accueillir la transformation offerte par son époque pour semer des graines de Lumière, offrir au monde ce qu’il y a de plus beau en lui. Aujourd’hui, c’est le chemin de l’homme-Ange qui s’ouvre devant nous comme une œuvre à accomplir, une promesse pour les générations futures, et beaucoup de clés nous ont été transmises afin de pouvoir l’emprunter.

Nous vous proposons donc ici quelques outils afin de vous rendre ce chemin plus accessible, afin que vous puissiez y cueillir quelques fleurs sur votre passage et y déposer des semences de noblesse et d’éternité.

 

Comment devenir un homme-Ange ?

Vous devez glorifier et honorer le monde des Anges à travers l'oeuvre de votre vie. Michaël 100:12 

Devenir un homme-Ange est tout un travail intérieur. C’est avant tout un choix, une décision qui nous appartient. C’est entrer dans un processus de transformation.

Devenir un homme-Ange ne se fait naturellement pas du jour au lendemain avec quelques formules magiques. C’est un chemin parsemé d’épreuves, de tests, de probables chutes… Il faudra apprendre à se relever et à relever les défis liés à ce choix. Lorsque ce choix est clair, la vigilance devient possible, les actes peuvent être posés pas à pas. C’est toujours à travers le petit que s’inscrit aussi le grand.

Devenir un homme-Ange ne se fait pas tout seul, c’est aussi accueillir en soi une conscience d’unité et accepter de se placer dans un cadre qui permet cette transformation de s’accomplir à l’intérieur de soi. Ce cadre est celui de la Ronde des Archanges et de la tradition essénienne. Sans lui, l’individu se fera toujours happer et attraper par les forces contraires à la Lumière, celles qui animent, dirigent et façonnent le monde de l’homme.

« Ne te tourne vers les mondes supérieurs qu’en étant dans la Tradition. La Tradition est porteuse de la pureté, de l’impersonnalité, de l’universalité des Dieux. Si tu te tournes vers les mondes supérieurs avec ces qualités, tu les feras grandir en toi.

Pour te créer un corps capable d’incarner la perfection afin qu’elle puisse descendre sur la terre et y vivre, tu dois te tourner vers les mondes supérieurs. Seule la Tradition a suffisamment de force pour accomplir une telle merveille. » (Raphaël 113:29-30)

Une fois dans ce cadre, l’homme, la femme, reçoit une force qui l’aide dans ce processus de transformation. Lorsque sa décision intérieure et son choix sont clairs, il s’agit vraiment d’entrer dans la vigilance pour se rappeler ce choix et agir en harmonie avec lui. Sa pensée, son cœur et ses actes doivent êtres un.

C’est ensuite un processus, un travail quotidien, mais quelle belle offrande de se relever des épreuves pour mettre dans la victoire la pureté, la douceur, la sagesse, le respect… et les faire apparaître et vivre sur la terre !

Par l’étude, la méditation, la dévotion, la réalisation des rites sacrés et l’œuvre au cœur de la tradition, le porteur d’Ange a toutes les clés pour remporter ces petites victoires quotidiennes sur lui et devenir peu à peu un calice pour l’Ange. Lorsque son intention est claire et que les conditions sont réunies, tout peut se mettre en place autour de lui de façon surprenante pour le guider et lui permettre d’honorer la vertu qu’il porte.

 

En pratique :

 

Tu pourras trouver ci-après quelques outils pour ancrer en toi cette volonté de devenir un homme-Ange : des exercices et des mouvements à réaliser avec ton corps, des paroles à prononcer, des méditations, des psaumes qui, si tu t’en imprègnes, te permettront de t’approcher de plus en plus de cette autre vibration, celle qui est en harmonie avec ton être véritable et avec les mondes supérieurs, celle de l’homme-Ange.

C’est dans la continuité de ta pratique, la constance de ton éveil, la discipline et aussi dans les petites choses que se cache bien souvent le secret des Anges. À toi de marcher sur ce chemin en conscience, avec joie et détermination.

Tu dois semer la graine angélique et faire apparaître la lumère que tu veux voir vire en toi dans le futur. Michaël 136:32

1.       Élever le corps dans des vibrations de Lumière

 

Au cours de la journée, efforce-toi de trouver des moments très courts pendant lesquels tu vas pouvoir influencer ton corps physique pour le plonger de nouveau dans la vibration-Lumière du champ de vie (égrégore) de la Tradition de la Lumière.

 

Exercice

 

Touche consciemment ton cœur avec la paume de ta main droite et pense :

 

« Le soleil de mon cœur rayonne dans le secret de mon âme.

Mon corps tout entier reçoit la vibration de Lumière et se trouve rajeuni. »

 

Puis, avec ta main droite, caresse le dessus de ta main gauche et passe successivement sur les 5 doigts.

Pense en même temps :

 

« Ma conscience de Lumière Je-Suis maîtrise et dirige le moi extérieur et ses 5 sens.

Toute obscurité, tout trouble et toute influence étrangère me quittent immédiatement.

Je suis pleinement moi et contrôle tout mon être. »

 

En caressant l’intérieur de la main gauche et les 5 doigts, dis :

« Ma conscience de Lumière Je-Suis maîtrise et dirige le moi intérieur, ...

En touchant le pouce :

 

... ma volonté, mes décisions, ...

 

En touchant l’index :

 

... mon jugement, ma détermination, ...

 

En touchant le majeur :

 

... ma destinée, ...

 

En touchant l’annulaire :

 

... ma vitalité, ...

 

En touchant l’auriculaire :

 

... ma pensée.

 

En touchant la paume :

 

Mon être entier est purifié, harmonisé, rajeuni, vivifié et illuminé de nouveau.

Je suis moi dans la lumière de mon être plus haut et dans la victoire de sa volonté. »

 

Ne te contente pas de la perception de la surface des choses, mais efforce-toi de pénétrer le côté caché et d’habituer ton corps à cette vibration du subtil. Plus le corps est subtil, plus il éprouve de facilité à aborder le subtil.

Derrière le mot, cherche le sens profond.

Derrière la parole, concentre-toi sur la pensée.

Derrière le geste, perçois l’intention.

Derrière les objets, découvre les idées.

Entraîne ton corps à voir l’âme en même temps que la forme.

Apprends peu à peu à manifester consciemment des pensées élevées, des sentiments nobles, des hautes vibrations de Lumière à travers les organes et les membres de ton corps.

On peut améliorer sa vie et faire beaucoup de bien autour de soi si on sait rayonner consciemment des vibrations à travers le corps.

Essaie de toujours être conscient de l’état vibratoire de ton corps et des énergies qui passent à travers lui.

Dans toutes les circonstances de ta vie, tu peux chercher à ce que ton corps t’appartienne vraiment et décider des vibrations et des influences qui le traversent. Tu seras sur le chemin de l’éveil, de l’ennoblissement, tu iras vers l’homme-Ange.

 

Exercice de la photographie intérieure

Tu es sûrement déjà parti en vacances, dans un endroit que tu n’avais encore jamais vu, où tu as pris des photos. Si tu les regardes des années après, cela t’évoque des souvenirs. Des pensées, des parfums, des situations, des états d’âme peuvent te revenir et agir sur toi. Les hommes prennent des photos pour se rappeler les bons moments, les gens aimés, la beauté... Tous les photographes cherchent une seule et même chose : pénétrer l’essentiel, découvrir l’âme.

Les hommes ne peuvent rien inventer à l’extérieur qui n’existe déjà à l’intérieur. Ainsi, il y a aussi en toi cette capacité de prendre des photos. D’ailleurs, la mémoire n’est qu’un long film...

La pellicule peut enregistrer le visible et l’invisible, mais pour que la prise de vue soit réussie, il est tout de même nécessaire de faire une mise au point. Lorsqu’un homme vit inconsciemment en délaissant sa vie intérieure, son film est flou.

Apprendre à se percevoir soi-même, et donc à se reconnaître, c’est non seulement l’art de prendre des photos consciemment, mais aussi de les observer, de les comprendre et d’en tirer de la force.

 

2.     Prendre des photos intérieures

 

Au sein de la ronde de la vie quotidienne, tu peux pratiquer cet exercice qui consiste à prendre des photos intérieures de toi-même. Cela ne te prendra pas beaucoup de temps, au plus quelques secondes ou minutes.

Arrête-toi dans tes activités, éveille-toi, deviens conscient et décide de prendre une photo globale de ton être visible et invisible dans la situation et l’état d’âme du moment.

Le soir, prends un peu de temps pour entrer dans le sacré de ton être.

Là, dans le silence de ton recueillement, apprends à développer tes photos et à les observer. Apprends à te percevoir impersonnellement, c’est-à-dire à t’analyser sans préjugés.

Regarde l’état d’âme, l’état d’esprit, la vibration dans laquelle tu étais au moment de la photo. Regarde le côté invisible, subtil, les forces, les énergies, les influences et vibrations qui sortaient de toi. Perçois aussi les êtres psychiques qui étaient autour de toi et qui t’inspiraient à ce moment-là. Fais cela avec beaucoup de calme, de sérénité.

 

Cet exercice de photographie d’âme, d’analyse, d’observation et de perception de soi est une excellente méthode pour se purifier et atteindre un éveil intérieur réel.

Tu peux prendre une photo de toi lorsque tu es dans un état négatif, comme la colère, ou dans un état positif, comme la bonté ou la gentillesse.

Ne te contente pas de regarder la photo, mais comprends les influences qui gouvernent ta vie et qui entrent par toi dans ton chemin de destinée et fécondent ta terre intérieure.

 

Le corps et le moi qui l’habite sont des instruments d’influences et de forces spirituelles. Cherche à reprendre en mains ton instrument pour agir d’une façon délibérée.

Mettre en soi un appareil photographique permet de faire fuir les voleurs et les indésirables.

Cet exercice de la photo intérieure est plus que jamais indispensable, car il permet de stimuler d’une façon positive la mémoire et de la purifier de tout ce qui l’alourdit.

En se fluidifiant, l’intelligence mémorielle acquiert la faculté de percevoir le subtil. La mémoire est l’une des portes qui permet d’entrer consciemment dans les mondes plus fins et spirituels.

 

Plus tu t’entraîneras à prendre des photographies et à les analyser, plus tu acquerras la faculté magique de percevoir l’invisible, le subtil et les intelligences et forces qui le peuplent.

Tout le secret de la photographie intérieure réside dans le fait que lorsque la conscience est présente, la mémoire s’imprime plus puissamment. C’est une attitude intérieure que tu développeras de plus en plus naturellement, simplement en y faisant attention et surtout en t’entraînant.

Entraîne-toi à prendre des photos de toi, de l’autre et surtout du divin, de l’invisible. Avec l’expérience, tu découvriras que tu peux prendre aussi des photos intérieures de paysages, de fleurs, d’arbres, de pierres, d’animaux, ce qui te permettra par la suite d’en découvrir l’âme et de recevoir des enseignements. Ton champ de conscience s’élargira, tu pourras voir différentes composantes de ton être, t’élever au-dessus des apparences et entrer dans une perception universelle du monde et de la vie.

 

3.     Exercice de l’observateur éveillé

Pendant quelques instants, dans différentes situations de ta vie quotidienne, efforce-toi d’être présent, de t’éveiller dans ta conscience libre. Durant ces moments, deviens l’observateur éveillé, clair et lucide de ce qui t’entoure et de ce qui vit en toi comme état d’âme.

Essaie de constater comment les circonstances extérieures, les ambiances, les atmosphères influent sur ton état de conscience du moment et comment ensuite ta conscience détermine ton comportement et ta manière de penser, de sentir et d’agir.

Essaie encore de percevoir très nettement, à partir de ton moi, comment ce comportement engendre, détermine à son tour ta destinée future et influence également celle de ton entourage.

Maintenant, essaie de constater, de faire l’expérience libre, dans différentes situations de ta vie quotidienne, que tu portes en toi certaines habitudes, certains comportements, schémas de pensée, sympathies-antipathies, appréhensions, attirances qui peuvent venir de certains êtres héréditaires ou du karma passé, avoir été engendrés par les circonstances extérieures, mais qui de toutes façons forment en toi et autour de toi une atmosphère, un champ de vie magnétique qui influence ta conscience et par suite, ton comportement de vie, qui lui-même détermine les réactions du monde extérieur qui t’entoure de toutes parts.

Essaie de faire par toi-même ces expérimentations vivantes et tu pourras découvrir que peut-être tu n’es pas véritablement libre, mais que ce sont plutôt des champs de vie qui décident en toi et qui orientent ta destinée. Ainsi, dans le monde, il y a un puissant champ de vie qui donne naissance à la personnalité humaine et la nourrit. Ce qui constitue la personnalité en toi a été réalisé, à travers diverses influences, par ce champ de vie terrestre.

À l’intérieur de ce champ de vie, l’homme-personnalité doit manger, dormir, travailler, respirer... Il doit aussi penser, sentir, agir d’une certaine façon pour être dans la norme.

Toutes ces coutumes, toutes ces ambiances magnétiques maintiennent la conscience et la vie de l’homme dans un certain degré vibratoire. L’homme se laisse à la longue déterminer passivement par des conditionnements extérieurs ou intérieurs et il devient, sans vraiment s’en apercevoir, une sorte d’automate bien programmé qu’il est difficile de détourner de sa route.

Avec la vie contemporaine, on peut voir apparaître un champ de vie artificiel fabriqué par l’homme pour servir sa personnalité et qui le coupe de plus en plus de la réalité de la nature vivante et des forces spirituelles à l’œuvre dans le cosmos. Il s’agit d’en prendre conscience d’une façon lucide, car ce que vit l’homme dans le présent et les choix qu’il fait déterminent sa vie future.

Ce qui, justement, fait que l’homme est un homme, c’est qu’il possède ce pouvoir merveilleux de prendre des décisions et de s’y tenir.

Pour être véritablement un homme, l’homme-personnalité doit apprendre à prendre des décisions à partir de son être véritable et pur.

Maintenant, essaie de ressentir, de réfléchir au fait que tous les illuminés, les grands saints, les sages, les maîtres de tous les temps, pays, races ont parlé d’un champ de vie céleste, divin qui peut élever l’homme dans la Lumière et qui lui permet de se connaître lui-même, de trouver sa véritable identité, sa véritable destinée. Tous ces êtres ont dit que ce champ de vie venait du ciel.

Ainsi, tu peux faire cette expérience de te détacher pour un moment des influences du champ de vie extérieur du monde et aussi de celui de ta personnalité inférieure pour éveiller ta conscience et l’élever vers le ciel, vers le beau, le vrai, l’harmonie, le noble, le pur, le sublime dans la vie, le bon au moyen de ta pensée, de ton imagination-ressenti et de l’énergie de ta volonté.

 

Exercice

 

Fais cela consciemment :

Pendant un instant, plusieurs fois par jour, élève ta vie, toutes tes énergies vers le plus haut, vers l’amour, la lumière et la pureté sans limites.

Ensuite, reprends tes activités d’une façon tout à fait normale, adaptée au monde qui t’entoure.

Essaie d’apprendre à vivre dans le monde sans être du monde.

Au bout d’un certain temps de pratique, peut-être vas-tu découvrir qu’un autre champ de vie vient te visiter pendant ou après ces moments d’élévation et qu’il ouvre devant toi un nouvel horizon, de nouvelles possibilités.

Si tu places ta conscience sous la lumière de ce champ de vie de l’individualité vraie, du moi solaire et divin, un nouveau comportement de vie s’établira par lui-même. Il influencera de plus en plus la pensée, le ressenti et l’agir de ta personnalité, ainsi que le monde extérieur qui t’entoure de toutes parts.

Dans ce monde extérieur, tu pourras réellement devenir un bienfaiteur par ce qui sortira de toi comme vibrations et influences célestes. Ainsi, tu t’élèveras vers la vibration de l’homme-Ange.

 

4.     Exercice pour acquérir

le don de soi

 

Cet exercice de communion avec un être de la nature ouvrira en toi d’autres perceptions, élargira ton être. C’est en sortant de toi et en t’ouvrant à d’autres intelligences que tu pourras te transformer et t’élever vers la lumière angélique.

 

Présente-toi chaque matin devant un être vivant de la nature. Cela peut être un arbre, une source ou toute autre chose qu’il t’est possible de trouver dans la nature proche de chez toi.

Les êtres qui vivent dans la nature sont des antennes qui permettent à un monde invisible à nos yeux de se manifester dans le monde de la densité.

Une source est le corps d’une intelligence qui se montre à nous et qui aspire à nous parler, nous transmettre une ambiance, des couleurs, des sons, des messages venant d’intelligences autres que celle de l’homme.

L’homme n’est pas supérieur à l’animal, au végétal ou au règne minéral. C’est donc dans une idée de partage, de complicité, de dialogue, d’apprentissage et de soutien mutuel qu’il faut s’approcher de cet être.

 

Lorsque tu es devant cet être, dis-lui que tu souhaites entrer en contact, tisser un lien, comprendre ce qu’il veut pour, ensemble, œuvrer pour la Lumière.

À partir du centre de ton cœur, permets à une douceur, une aube d’apparaître. Emplis le centre de la poitrine de cette lumière et de son ambiance délicate. Emplis alors l’arbre qui se trouve en face de toi, comme si tu voulais emplir une personne de ta parole.

 

Il faut apprendre à parler non seulement avec la bouche, mais aussi avec les émanations de son cœur (qui est un organe de communication en soi). Ce n’est pas un langage spécifiquement humain, mais plutôt un langage universel que toutes créatures et toutes formes d’existence peuvent comprendre.

Essaie de dire à l’arbre que tu lui offres un peu de ton temps et de ta vie pour créer un lien grâce à une nouvelle forme de langage, une réelle communication, une communion.

 

Pour aller plus loin :

Devenir un homme-Ange – Olivier Manitara - 

Ed. Essenia

https://ronde-des-archanges.org/

 

 

Mots clés: opencart theme

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire